Vous avez conscience de l’intérêt de tenir un blog d’entreprise et vous comptez bien améliorer votre stratégie de contenu. Vous êtes au bon endroit ! Bien rédiger un article de blog nécessite de la rigueur, l’optimiser demande de la discipline et de la patience. Vous souhaitez comprendre les secrets d’un bon article de blog ? Découvrez les 3 règles d’or pour rédiger du contenu pertinent, valorisant et incroyablement séduisant pour Google.

1-    Rédiger du contenu ciblé

Votre ligne éditoriale est fixée. Vous n’avez qu’un seul objectif en tête : attirer des visiteurs ciblés pour augmenter votre taux de conversion et leur offrir des informations fiables sur votre domaine d’activité. Pour élaborer une stratégie de contenu digne de ce nom, vous devez commencer par vous adresser directement à vos prospects et clients.

Cerner les besoins de ses clients cibles

L’incontournable d’une bonne stratégie de content marketing se trouve dans l’identification des besoins et des attentes de votre audience. Vous n’aurez plus qu’à vous inspirer de leurs problématiques pour proposer un contenu adapté à votre cible.

Si l’exercice vous semble périlleux, établissez 3 à 5 portraits types de vos lecteurs cibles. En marketing, on les appelle des personas. Interrogez-vous sur :

  • leurs comportements et modes de vie ;
  • leurs habitudes ;
  • les secteurs professionnels dans lesquels vos clients évoluent ;
  • leurs utilisations des réseaux sociaux ;

Prendre en compte l’expérience utilisateur (UX)

4,39 milliards d’internautes à travers le monde en 2019 : un chiffre vertigineux qui ne cesse d’augmenter toutes les secondes. Chacun de ces utilisateurs consulte Internet à différents moments de la journée et utilise 3 types de support : l’ordinateur, le mobile et la tablette. Désormais, nous vivons dans une génération 100 % « Mobile First ». Il est donc indispensable de rédiger de manière responsive et de faciliter la lecture pour les visiteurs de plus en plus pressés. Pour les intéresser, structurer votre texte afin de favoriser la lecture en diagonale :

  • prioriser les informations à forte valeur ajoutée ;
  • relever les termes importants en gras ;
  • ajouter des puces ;
  • hiérarchiser votre contenu ;
  • insérer des illustrations ;

Valoriser son image de marque

Vous souhaitez développer votre blog dans le domaine de la cosmétique ou du bien-être ? C’est vrai, la concurrence est rude sur le web et il faut savoir se distinguer grâce à son image de marque. C’est là tout l’impact d’une stratégie de marketing digital bien ficelée. Mais comment mettre en valeur sa marque à travers son blog professionnel ? Pour cela, il vous suffit de sélectionner les sujets, les anecdotes, les références, d’employer le bon ton et d’avoir une charte graphique cohérente.

2-    Créer du contenu de qualité

À l’heure des réseaux sociaux, il devient de plus en plus difficile de se démarquer de la concurrence. Heureusement, la qualité de contenu est plus que jamais d’actualité.

S’inspirer de sources fiables

Pour asseoir votre expertise, booster votre notoriété et fidéliser vos lecteurs, vous devez veiller à toujours rédiger des articles de blog qualitatifs. En plus d’attirer des prospects qualifiés, vous augmentez votre taux d’engagement grâce aux commentaires et séduisez Google par la même occasion.

Bien rédiger pour le web nécessite un travail de fourmis. Vous devez chercher des informations pertinentes, vérifier vos sources en les croisant avec d’autres articles et ajouter votre petite touche personnelle en vous adressant directement à votre buyer persona.

À bannir : le duplicate content (la duplication de contenu) et le remplissage. Google n’est pas dupe et vous risquez de perdre toute crédibilité à ses yeux, ainsi qu’auprès de votre audience.

Tenir le lecteur en haleine avec la pyramide inversée

Vous le savez, le lecteur n’a pas le temps. Pour bien rédiger un article de blog, vous devez prendre en compte cette spécificité exclusive à la rédaction web et attiser sa curiosité.

La bonne technique consiste à employer la pyramide inversée grâce aux fameux 5W2H : What, Who, Where, When, Why, How et How much. Ce qui signifie que vous devez intégrer les idées essentielles en début de texte et finir par un contenu plus anecdotique. Dans ce guide des bonnes pratiques, toutes nos informations sont pertinentes, nous réclamons donc toute votre attention jusqu’au bout de cet article (juste encore quelques minutes) !

Écrire de manière logique, claire et agréable pour le lecteur

Bonne nouvelle ! Pour écrire un billet de blog clair, logique et pertinent, le bac +5 en enseignement littéraire est inutile pour vous. Non, vous devez plutôt privilégier l’esprit de synthèse avec une seule idée par phrase et par paragraphe. Pour cela :

  • organisez vos idées ;
  • aérez vos textes en structurant les contenus avec des titres et intertitres repérables ;
  • utilisez, quand c’est possible, les listes à puces pour faciliter la lecture des éléments importants ;
  • illustrez vos propos par des exemples concrets ou des anecdotes.

Aussi, vous êtes un professionnel et chaque « petit détail » peut faire toute la différence, alors évitez les fautes d’orthographe et les erreurs de typographie dans vos articles !

Accrocher son audience

Nous l’évoquions précédemment, le mobinaute est sans cesse déconcentré par les notifications sur les réseaux sociaux, les sollicitations extérieures et l’envie irrépressible de rechercher toujours plus d’informations. Une étude menée par deux experts, Jakob Nielsen et John Morkes, a même démontré que seulement 20 % du contenu est vraiment lu. Le sens de lecture des internautes forme la lettre F.

Pour inciter votre audience à poursuivre sa lecture, vous avez donc tout intérêt à :

  • choisir des titres accrocheurs et copywrités qui se démarquent et donnent envie de cliquer ;
  • utiliser un vocabulaire percutant et l’adapter à votre cible ;
  • soigner vos accroches tout au long du texte pour capter l’attention ;
  • raconter une histoire à travers le storytelling et être empathique « comme nous comprenons vos difficultés, nous vous proposons X astuces pour… » ;
  • accrocher le lecteur dès l’introduction avec un résumé des principales informations et en lui posant des questions (sans oublier de tenir ses promesses en suivant son fil conducteur) ;
  • inciter le visiteur à agir avec un Call To Action (appel à l’action) et des liens sortants (maillage interne).

Se servir des mots magiques

C’est quoi le « mot magique » ? Ici, ce n’est pas le « merci » que les adultes réclament d’un enfant, mais bien les termes qui aident à convaincre et convertir votre cible. Ils dépendent de votre domaine d’activité, des attentes de vos prospects et de votre positionnement. « Devis gratuit », « rapide », « nouveau » ou « facile » sont des expressions positives qui laissent penser au prospect qu’il réalise un bénéfice.

3-    Bien rédiger un article de blog avec le SEO

Vous avez une belle plume, mais connaissez-vous les règles de base du SEO ? Chacun de vos contenus est indexé par les moteurs de recherche. Et les algorithmes de Google sont de mystérieux robots. Pour les satisfaire, il existe quelques gestes simples à appliquer pour améliorer son référencement naturel et son taux de rebond (durée de session d’un internaute sur une page).

Être pertinent avec une requête principale et un champ sémantique approprié

Difficile de berner Google ! Désormais, le célèbre moteur de recherche est capable de repérer un contenu pertinent et de déterminer sa place sur le SERP (page de résultats). Le premier réflexe est de choisir une requête et des mots-clés appropriés (sans qu’ils ne soient trop concurrentiels). Pour cela, aidez-vous d’outils comme 1.fr, Ubersuggest ou les recherches associées de Google. Appliquez ensuite un champ sémantique riche autour de la requête principale.

Par exemple : vous souhaitez ranker sur « 3 astuces pour un effet bonne mine ». Vous allez privilégier des mots tels que : peau, soleil, hâlé, bonne mine, rosé, soin, teint, maquillage, bronzage…

Enfin, pour être bien référencé, un article de blog doit être compris entre 800 et 2 000 mots, mais l’article moyen comporte environ 1 000 à 1 200 mots.

Structurer son texte avec les balises HTML

Imaginez… Vous êtes dans un grand centre d’archives et nous vous demandons de rechercher le dossier « comment bien rédiger un article de blog ». Malheur ! Vous trouvez 3 dossiers. L’un est intitulé « Blog : pourquoi est-il bon pour votre business ? », le second « Bien rédiger un article de blog | 3 étapes » et le dernier n’est pas annoté. Qu’allez-vous faire ?

  • Réponse A : vous allez ouvrir le dernier, parce qu’il ne faudrait pas louper le bon dossier.
  • Réponse B : vous sélectionnez le second car il correspond exactement à votre requête.

Sur le web, c’est pareil ! Les balises HTML servent à structurer le texte de manière cohérente, mais surtout elles aident Google à repérer les requêtes abordées. Elles s’organisent comme suit :

  • le title : ce titre apparaît dans le SERP. Il contient obligatoirement la requête clé et ne dépasse pas les 70 caractères ;
  • la balise H1 : on y place la requête principale également ;
  • les balises H2 à H6 : les paragraphes s’organisent en sous-titres H2, puis en sous-sous-titres H3, et ainsi de suite. Ces balises sont composées de mots-clés et de la requête principale dans l’un deux. Ils doivent être organisés de manière logique. Par exemple, il n’est pas possible d’avoir un seul H3 en dessous d’un H2.

Écrire sur le web : en résumé

En bref, pour gagner des places sur le SERP grâce au référencement naturel et prendre soin de votre audience, vous devez :

  • faire preuve d’empathie et visualiser votre cible ;
  • écrire avec soin et offrir un contenu irréprochable ;
  • maîtriser le B-A BA du SEO pour optimiser vos articles ;
  • être vous-même, c’est bien le principal !

Le SEO évoluant sans cesse, il est important de se tenir informé des dernières mises à jour. C’est un travail chronophage et un investissement au quotidien. Pour toutes ces raisons, la rédaction web SEO est une expertise à part entière. Alors, si vous avez un projet et souhaitez le déléguer, gagnez du temps avec les rédacteurs web SEO Mastercontent !

Populaires en ce moment

Pourquoi Déléguer sa Rédaction d’Articles de Blog ?

Pourquoi Déléguer sa Rédaction d’Articles de Blog ?

Vous n’arrivez pas à attirer du trafic sur votre site web ? Vous aimeriez améliorer votre visibilité afin de développer votre chiffre d’affaires ? Pour ce faire, vous avez besoin de faire appel à un rédacteur web professionnel ! En effet, grâce à son expertise, vous...

lire plus
Share This